His Dark Materials

 

Note

Sympa ce lien fort entre les humains et leur démon. Monde très proche du nôtre, la partie fantastique est alors modérée. Des interrogations subsistent à la fin de la S1.
Les effets spéciaux sont juste comme il faut. Sympa à regarder mais pas la série de l’année.

S1 : Lyra est laissée en garde à Oxford lorsqu’elle est bébé. Des enfants sont kidnappés par des « Gobblers » mais on ignore pourquoi. Elle apprend que son oncle est en réalité son père.
Elle est partie à Londres avec Mrs Coulter pour devenir son assistante. Le directeur d’Oxford lui donne un objet « pour connaître la vérité » : un aléthiomètre.
Coulter promet de l’aider mais il s’avère qu’elle est l’instigatrice des kidnappings (projet Oblation Board). Lyra s’enfuit.
Les Gyptians (les nomades sur bateaux), qui recherchent leurs enfants, retrouvent Lyra et la protègent. Mrs Coulter serait sa mère.
Un Magisterium (Carlo Boreal) est particulièrement actif dans la recherche de Lyra et de son oncle/père. Il traverse les 2 mondes. Il cherche également un garçon du monde réel nommé William dont le père a disparu en Alaska il y a 20 ans.
Asriel a été capturé par un autre ourse, Iofur.
Les Gyptians pensent que les enfants sont dans le Nord à Bolvangar. Ils se font aider par une sorcière Serafina, Iorek, un ours avec une armure et Lee, un aéronaute.
Leur camp se fait attaquer et Lyra se fait kidnapper et emmener à Bolvangar. Les enfants  sont libérés et la machine séparatrice détruite.
Lyra est emprisonnée chez Iofur mais Iorek récupère le trône en le tuant. Elle retrouve son père.
Asriel sacrifie Roger et son démon pour ouvrir un portail entre le monde // et le monde derrière Aurora. William rentre dans le monde //, Lyra dans le monde derrière Aurora.

Questions :

  • Dust (servirait à un pont entre le monde // et le monde derrière Aurora) ?
  • Oblation Board et pourquoi enlèvement d’enfants (détacher le démon des enfants et récupérer l’énergie libérée ) ?
  • Pourquoi Lyra est-elle « spéciale » ? William ?

Once Upon a Time in Hollywood

 

Note :

Du très bon, du très drôle, du très 60-70’s (j’adore), des stars partout, une fin épique. J’ai beaucoup aimé.

The Irishman

 

Note :

J’ai bien aimé ce film de gangster et de mafia, malgré une certaine longueur.
Belle reconstitution de l’ambiance des années 60 et 70. D’autant plus que les personnages ont réellement existé et la « vraie » histoire pas si éloignée du film il semblerait.

Toy Story 4

 

Note :

J’adore Toy Story. Je ne peux pas être objectif 🙂
Drôle, contexte différent des autres films, visuellement à tomber (que de progrès comparé au 1er). Validé !

The Lighthouse

 

Note :

Bien qu’ayant regardé le film intégralement, je n’ai pas du tout accroché. Pourtant le coup du format 4/3 et N&B renforce l’atmosphère glauque. A la fin du film, j’ai un sentiment d’inachevé et de « mais pour quoi » ?

The Mandalorian

 

Episodes : 8

Synopsis (xx) :

Note :

Bien que le scénario de chaque épisode soit simple, l’ambiance, les décors, les objets, les lieux, les vaisseaux, les références aux anciens films font qu’on est à fond dans l’univers Star Wars. Et c’est bon ! Très bon ! Visuellement au top.